Consultation en ostéopathie : à quoi vous devez vous attendre lors de votre première visite

L’ostéopathie se concentre sur le diagnostic, le traitement, la prévention et la réadaptation des troubles musculosquelettiques, c’est-à-dire ceux qui se produisent dans les os, les muscles, les fascias, les tendons et les ligaments. Les ostéopathes s’efforcent de rétablir l’équilibre de l’ensemble du corps, ce qui permet de soulager la douleur, d’optimiser le fonctionnement de l’organisme et de le protéger contre les maladies et les blessures.

De nombreux ostéopathes disent que de nouveaux patients arrivent à la clinique après avoir souffert de semaines, de mois, voire d’années de douleur. Parce qu’ils ne savaient pas à quoi s’attendre de l’ostéopathie, de nombreux patients sont souvent trop nerveux pour prendre rendez-vous.

Aujourd’hui, je vous explique tout ce qu’il faut savoir sur votre premier rendez-vous en ostéopathie pour vous rassurer et vous encourager à prendre rendez-vous.

Consultation initiale en ostéopathie

Votre rendez-vous en ostéopathie durera entre 30 minutes et une heure. Pour commencer, votre ostéopathe vous posera de nombreuses questions afin de recueillir le plus d’informations possible sur votre problème actuel. La consultation durera de 10 à 15 minutes et portera sur vos problèmes de santé actuels, vos antécédents médicaux, vos médicaments et votre mode de vie général. L’ostéopathe doit se faire une idée complète de votre mode de vie, de votre santé et de vos symptômes. Cela l’aidera à établir un diagnostic précis et à créer un plan de traitement approprié pour vous. Trouvez sur le lien suivant les avis ostéopathe.

Examen

Après la consultation, votre ostéopathe devra vous examiner. Il vous demandera souvent d’enlever certains vêtements afin qu’il puisse évaluer et palper les parties de votre corps qui vous gênent (ou pourraient vous gêner).

L’ostéopathie est une thérapie holistique qui considère le corps « dans son ensemble ». Il se peut donc que l’on vous demande d’enlever vos vêtements, en haut et en bas, pour permettre une évaluation de l’ensemble de votre corps. Il est généralement préférable de porter des vêtements confortables ou des vêtements de sport. Si cela vous met mal à l’aise, veuillez en discuter avec votre praticien.

Votre ostéopathe vous demandera d’effectuer divers mouvements spécifiques à la zone d’inconfort. Vous devrez peut-être aussi bouger d’autres parties de votre corps liées à la zone douloureuse. Nous savons qu’il peut être difficile d’effectuer certains de ces mouvements lorsque vous avez mal, mais c’est une partie essentielle du processus. Votre ostéopathe observera vos mouvements afin de procéder à une analyse précise de la raison de votre problème. Il utilisera également la palpation, un sens du toucher très développé appris en formation, pour évaluer la santé de vos articulations, muscles et ligaments.

Diagnostic et traitement

Après avoir recueilli toutes les informations dont il a besoin, votre ostéopathe établira un diagnostic. Il discutera ensuite avec vous d’un traitement visant à réduire la douleur et à améliorer la mobilité de votre corps.

Votre traitement comprendra une série de techniques douces et non invasives, telles que des massages manuels, des mobilisations articulaires, des étirements, des techniques d’énergie musculaire et des manipulations articulaires (craquements).

À la fin de votre séance, votre ostéopathe vous donnera un programme d’exercices à faire à la maison et des conseils sur votre mode de vie. Veillez à les pratiquer entre les séances afin de constater une amélioration continue de vos symptômes. Il est courant de ressentir une certaine gêne pendant un ou deux jours après le traitement ; vous recevrez des conseils pour y remédier.

Séances futures

Votre ostéopathe vous suggérera le nombre de séances dont vous aurez probablement besoin. Cependant, il est difficile de donner un chiffre précis au départ car chaque personne est unique et de nombreux facteurs doivent être pris en compte. Parmi ces facteurs, citons : la façon dont votre corps réagit au traitement, l’ancienneté de votre problème, la façon dont vous suivez les exercices à domicile et les conseils sur le mode de vie, et si votre douleur est causée par un traumatisme ou si elle est chronique. Pour donner un ordre d’idée, NICE a constaté que la plupart des douleurs lombaires des patients sont traitées en neuf séances environ sur une période de douze semaines.

La plupart des ostéopathes commencent le traitement dès la première séance, mais il arrive qu’une affection ou un symptôme nécessite un examen plus approfondi avant que le traitement puisse commencer. Dans ce cas, vous pouvez être orienté vers un scanner ou vers votre médecin généraliste pour des examens complémentaires, par exemple des analyses de sang.